«LES RELAIS, C'EST IMPORTANT POUR RECOLTER DES SOUS. »

Femmes d’Aujourd’hui, mai 2014, n°19/8, p.39.

Maya vient de fêter ses 10 ans. L'année dernière, elle était en rémission depuis trois ans d’un lymphome de Burkitt.

Elle était également « battante d'honneur » du Relais pour la Vie d’Evere. Ouvrant la marche avec sa flamme symbolique, elle a ému toute l'assemblée ce jour-là, témoignant de son courage et de sa combativité. Mais son regard sur le Relais est bien celui d’une petite fille : « j’étais fière, bien sûr, mais ça faisait bizarre d’être la seule enfant parmi les grands. Je me suis bien amusée, c'était chouette d’être mise l'honneur, j’ai reçu des cadeaux, de la barbe à papa, des massages ».

J’aime bien aider, me rendre utile. A la brocante-spaghetti qu'on a organisée pour récolter des sous, j’ai fait la vaisselle, vendu des tickets de tombola, je courais partout ! II n'y avait pas assez de bénévoles parce que le Relais n’est pas encore assez connu pour l’instant mais ça va changer ! Il le faut parce que si tout le monde se dit « Moi, j’ai pas le cancer, c’est pas mon problème, qui va récolter des sous ? Moi, j’ai traversé cette maladie et ce n’était vraiment pas chouette, alors je serai là l’année prochaine ».